ARBRES & ARBUSTES SEMPERVIRENTS

Posté par Paul-Robert TAKACS le 16 novembre 2012

Bien entendu, sauf quelques exceptions de plantes caduques (Taxodium distichum, Larix…), toute la série des conifères : Thuja, Pinus, Cupressus, Juniperus, Abies, Picea

 

Mais aussi toute une flopée de plantes à fleurs :

- arbres : Arbutus unedo, Eucalyptus, Ilex aquifoliumLaurus nobilis, Ligustrum (plusieurs espèces sont semi-caduques), PhotiniaQuercus ilex, Trachycarpus fortunei

- grimpantes : Clematis armandii, Hedera helix, Hedera colchica, Trachelospermum jasminoides

- arbustes : AucubaBuxus sempervirensCallunaChoisya ternataCotoneaster sp.pl., Elaeagnus x ebbingeiEricaEuonymus japonicusHypericum calycinumLigustrum (plusieurs espèces sont semi-caduques), Lonicera pileata, Nerium oleanderPhotinia x fraseriPrunus laurocerasusP. lusitanicaPyracantha coccinea (semi-caduc), Rhododendron (les « Azalées » étant semi-caduques), Rubus fruticosus (semi-caduc), Veronica ex-HebeViburnum rhytidophyllum, V. tinus,  Vinca

 

Publié dans arbres, arbustes | Pas de Commentaire »

PLANTES VIVACES ÉTRANGÈRES ADAPTÉES À DES JARDINS SANS ARROSAGE EN ÉTÉ

Posté par Paul-Robert TAKACS le 16 novembre 2012

Les plantes vivaces herbacées qui conviennent à nos jardins sont originaires d’autres régions du monde dont le climat est pratiquement le nôtre : hivers froids et humides, printemps humides et étés chauds et secs :

- celles venant de régions plus chaudes que les nôtres, risquent de ne pas passer nos hivers : c’est la barrière de la rusticité ;

- celles venant de régions plus froides, y compris de nombreuses alpines, risquent à la fois d’être en difficulté en hiver (quand dans leurs régions d’origine il y aurait en hiver un manteau neigeux qui les protègerait du froid) et en difficulté en été (trop chauds et secs dans nos régions, en comparaison à leurs régions d’origine).

 

Quelques ensembles floristiques adaptés à nos régions :

- plantes des pentes sèches méditerranéennes (habitats à étés chauds et secs et hivers et printemps frais et humides) : Iris (types barbus), Peonia rhodia, P. arietina, Stipa gigantea, Asphodeline lutea, Echinops ritro, Centranthus ruber, Origanum, Convolvulus althaeodies, DianthusEuphorbia characias, E. rigida, E. myrsinites, Erysimum, Cheiranthus, Acanthus spinosus, Phlomis lychnitis, Anchusa azurea, Dictamnus albus… Ces plantes vivaces sont accompagnées d’annuelles, de bulbes et d’arbustes nains tels que des Lavandes, des Cistes…

- plantes des steppes d’Asie centrale (de la Turquie centrale au nord-ouest de la Chine et à la Mongolie : étés chauds et secs, hivers froids et gelés : plantes résistant à la sécheresse) : Paeonia anomala, Tulipa fosterana, Iris albertii, I. scariosa, Gypsophila paniculata, Eremostachys, Salvia, Eremurus, Limonium platyphyllum, Perovskia atriplicifolia, Althaea rugosa, Achillea filpendulina, Ligularia macrophylla

 

Publié dans jardins secs en été, vivaces | Pas de Commentaire »

MODÈLES ARCHITECTURAUX DES ARBRES ET ÉLAGAGE RESPECTUEUX

Posté par Paul-Robert TAKACS le 15 novembre 2012

Après avoir parcouru le vaste monde, Francis HALLÉ a mis en évidence* que tous ces arbres qu’il a vus se construisent selon seulement 22 modèles d’édification, à quelques variantes près :

Les 22 modèles architecturaux des arbres, selon Francis HALLÉ. Sexualité en rouge ; les plus courants sont marqués d'une astérisque.

Les 22 modèles architecturaux des arbres, selon Francis HALLÉ. Sexualité en rouge ; les plus courants sont marqués d'une astérisque.

La différence d’un modèle à l’autre est notamment fonction du moment auquel et de la position dans laquelle la sexualité (floraison) apparaît sur chaque plante.

Le Pin, le Sapin, le Merisier sont du modèle de RAUH ; Dracaena draco fonctionne selon le modèle de LEEUWENBERG ; de nombreux Palmiers n’ayant qu’une floraison / fructification au cours de leur vie, après une plus ou moins longue période d’édification végétative sont du modèle de HOLLTUM ; le Bananier est du modèle de TOMLINSON ; les Cornouillers à étages de branches, type C. controversa, sont du modèle de PRÉVOST, etc.

Une taille, un élagage respectueux (c’est-à-dire qui ne traumatiseront pas la plante), doivent se conformer au modèle architectural : ne pas le perturber. Typiquement, supprimer la tête d’un arbre du modèle de RAUH (Pin, Sapin, Merisier…), sous prétexte qu’il devient trop grand, est un non sens : l’arbre sera perturbé dans sa construction, réagira mal, avec désordre et est en général bien partie pour mourir.

Il convient donc de bien choisir son arbre avant la plantation.

* On lira avec intérêt les différents livres de F. HALLÉ, pour découvrir cette « théorie » des modèles architecturaux et tout ce qui va avec.

Publié dans 2. choisir des plantes adaptées à son jardin, taille & élagage | Pas de Commentaire »

ÉPOQUE DE TAILLE DES ARBUSTES

Posté par Paul-Robert TAKACS le 9 novembre 2012

1. arbustes à floraison de début de printemps (parfois dès février-mars) à tailler, si nécessaire, après la floraison. Si on taille avant, on supprime des rameaux qui allaient fleurir et on se prive d’autant de floraisons.

Kerria japonica, la Corête du Japon, doit être taillée peu après la floraison (dessin Paul-Robert TAKACS)

Kerria japonica, la Corête du Japon, doit être taillée peu après la floraison (dessin Paul-Robert TAKACS)

Berberis, Chaenomeles, Cornus mas, C. florida, Corylopsis (mais tailler peu voire pas), Cytisus, Deutzia, Diervilla, Forsythia, Kerria, Laburnum (mais tailler peu voire pas), Lonicera, Mahonia (mais tailler peu voire pas), Paeonia arbustifs (mais tailler peu voire pas), Philadelphus, Physocarpus, Pyracantha, Raphiolepis (mais tailler peu voire pas), Rhododendron (mais tailler peu voire pas : les rameaux taillés mettent 2 ans avant de refleurir), Rhodotypos, Ribes aureum, R. sanguineum, Sambucus racemosa, Spiraea cantonensis, S. prunifolia, S. thunbergii, S. x ‘Van Houttei’, Stachyurus, Staphyllea (mais tailler peu voire pas), Syringa, Tamarix x africana, T. parviflora, Viburnum

2. arbustes à floraison estivale ou automnale à tailler, si nécessaire, avant la floraison et même avant le départ de la végétation, c’est-à-dire à la fin de l’hiver, après les grands froids. Plus la taille est sévère, plus elle sera à l’origine de départs de végétation vigoureux, qui fleuriront dans l’année.

Sauf exceptions, les Rosiers sont à tailler après les grands froids de l'hiver, bien avant la floraison, et même avant le départ de la végétation (dessin Paul-Robert TAKACS)

Sauf exceptions, les Rosiers sont à tailler après les grands froids de l'hiver, bien avant la floraison, et même avant le départ de la végétation (dessin Paul-Robert TAKACS)

Abelia, Acanthopanax, Amorpha, Atriplex, Buddleja (sauf alternifolia et globosa), Caryopteris, Ceanothus, Clerodendron, Hibiscus, Hypericum, Indigofera, Lespedeza, Lycium, Perowskia, Rhus, Rosa (sauf grimpants non remontants), Rubus, Sambucus (sauf racemosa), Spartium junceum, Spiraea à floraison estivale ou automnale, S. japonica, S. bumalda, S. salicifolia, Symphoricarpos, Tamarix gallica, Vitex

3. arbustes à ne pas tailler (pas nécessaire) ou à tailler peu

Amelanchier, Calycanthus, Cotoneaster, Chimonanthus fragrans, Leycesteria, Phlomis, Pieris, Potentilla, Skimmia

 

Publié dans taille & élagage | Pas de Commentaire »

ÉPOQUE DE TAILLE DES GRIMPANTES

Posté par Paul-Robert TAKACS le 9 novembre 2012

1. grimpantes à floraison estivale ou automnale, à tailler, si nécessaire, avant la floraison et même avant le départ de la végétation, c’est-à-dire à la fin de l’hiver, après les grands froids. Plus la taille est sévère, plus elle sera à l’origine de départs de végétation vigoureux, qui fleuriront dans l’année.

Campsis radicans (BIGNONIACEAE) : à tailler avant la floraison

Campsis radicans (BIGNONIACEAE) : à tailler avant la floraison

Campsis, Clematis cirrhosa, C. flammula, C. tangutica, C. vitalba, C. x jackmannii, Jasminum (sauf nudiflorum)

 

2. grimpantes à floraison de début de printemps (parfois dès février-mars) à tailler, si nécessaire, après la floraison. Si on taille avant, on supprime des rameaux qui allaient fleurir et on se prive d’autant de floraisons.

Clematis armandii 'Apple blossom' (RANUNCULACEAE) : à tailler après la floraison

Clematis armandii 'Apple blossom' (RANUNCULACEAE) : à tailler après la floraison

Clematis alpina, C. armandii, C. montana, C. spooneri, C. lanuginosa, C. patens, Polygonum, Wisteria

 


Publié dans calendrier du jardinier, taille & élagage | Pas de Commentaire »

CALENDRIER DES FLORAISONS DES ARBRES (à Paris)

Posté par Paul-Robert TAKACS le 30 octobre 2012

calendrier des floraisons des arbres à Paris (synthèse Paul-Robert TAKACS)
calendrier des floraisons des arbres à Paris (synthèse Paul-Robert TAKACS)

Publié dans 1. intérêts saisonniers dont calendrier des floraisons | Pas de Commentaire »

GÉONATTES ET BOUDINDS COCO PRÉ-VÉGÉTALISÉS POUR DES BERGES ÉCOLOGIQUES

Posté par Paul-Robert TAKACS le 19 juillet 2012

Les géonattes (structures façon matelas) ou les boudins pré-végétalisés reçoivent, sur une structure en fibres de coco (donc à terme biodégradable), contenant un substrat de culture, une végétalisation de type plantes de berges (hélophytes).

Elles sont pré-cultivées en aqua-pépinière, pour assurer la bonne prise des plantes, avant la mise en oeuvre sur le chantier.

GÉONATTES ET BOUDINDS COCO PRÉ-VÉGÉTALISÉS POUR DES BERGES ÉCOLOGIQUES dans berges rivi%C3%A8re-%C3%A9cologique-Bois-de-Boulogne-image-Paul-Robert-TAKACS-17-juin-2010-138-300x225

Restauration d’une rivière au Bois de Boulogne (2010) : sur un socle de gabions, structure en plastique noir à grosses mailles, supportant des nattes coco pré-végétalisées.

rivi%C3%A8re-%C3%A9cologique-Bois-de-Boulogne-image-Paul-Robert-TAKACS-17-juin-2010-159-300x225 dans plantes de terrains humides & aquatiques

rivi%C3%A8re-%C3%A9cologique-Bois-de-Boulogne-image-Paul-Robert-TAKACS-17-juin-2010-156-300x225

 

 

Publié dans berges, plantes de terrains humides & aquatiques | Pas de Commentaire »

LES GABIONS POUR CONSTITUER DES MURS, MURETS, SOUTENEMENTS DE PENTES & TALUS ET CONTENEURS

Posté par Paul-Robert TAKACS le 19 juillet 2012

Les gabions sont une solution intéressante.

LES GABIONS POUR CONSTITUER DES MURS, MURETS, SOUTENEMENTS DE PENTES & TALUS ET CONTENEURS dans berges

En fonction de leur composition (pierres en vrac, pierres rangées, mélange terre / pierres, ils sont susceptibles, à terme, de se fondre de mieux en mieux dans les paysages.

 dans berges

La solution est aussi intéressante pour un soutènement de berges.

On a aussi vu, à Leide (Pays-Bas), le principe du gabions utilisé pour réaliser des jardinières sur la voie publique, hors sol, en l’occurrence des contenants cubiques pour petits arbres & arbustes.

Les intérêts du procédé sont, entre autres, de permettre des courbes, des arrondis, des rattrapages de niveaux…

Publié dans berges | Pas de Commentaire »

FLORAISONS DES PLANTES SAUVAGES A LA MI-JUIN

Posté par Paul-Robert TAKACS le 26 juin 2012

FLORAISONS DES PLANTES SAUVAGES A LA MI-JUIN dans 06 juin IMG_7328-300x169

Melilotus albus, Centaurea sp., Vicia cracca, BRASSICACEAE, Euphorbia cyparissias, Silene latifolia, Hypericum perforatum, Medicago sativa, Dactylis glomerata, Echium vulgare, Lotus corniculatus, Lathyrus tuberosus, Heracleum sphondylium

(Bois de Vincennes, mi-juin 2012)

Publié dans 06 juin | Pas de Commentaire »

À FAIRE EN JUIN

Posté par Paul-Robert TAKACS le 28 avril 2012

JARDIN D’AGRÉMENT

- pour continuer à bien fleurir, les Iris doivent être divisés tous les 3-4 ans, au moment où les feuilles commencent à faner, après la fin de la floraison. Déterrer à la fourche-bêche. Secouez pour faire tomber la terre. Éliminez les éléments de rhizome affaiblis : ne conservez que les extrémités vigoureuses ; rafraîchissez la coupe du rhizome. Coupez les feuilles sur ces extrémités à 1/3 de leur longueur. Ne gardez que les racines de moins de 10 cm. Replantez aussitôt dans une bonne terre, avec une densité de 10 plants / m carré. Arrosez si la terre est très sèche

- récupérez les germinations qui viennent d’apparaître autour des vivaces montées à graine l’année passé, et faites-les grandir dans des pots avant de les replanter à l’automne

- maintenant qu’ils entrent en repos, c’est le moment de déplacer les bulbes dont les feuilles fanent : Muscaris, Crocus, Perce-neige…

- rafraîchissez les bordures de buis pendant que les plants sont encore en croissance. Préférez 2-3 tailles mineures (à la cisaille !) par an, plutôt qu’une plus drastique.

- sur les lilas, supprimez les panicules fanées.

ARBUSTES

- rempotez les arbustes cultivés en pots : après l’avoir dépotée, enlevez de la motte un maximum de terre. Rempotez dans un pot d’un diamètre supérieur d’au moins 5 cm. Rééquilibrez la plante en la taillant légèrement.

- c’est le moment de planter en pleine terre les arbustes produits en conteneurs. Arroser très largement quand la plantation est terminée.

AU POTAGER

- en terre légère (mais jamais en terre lourde), buttez les semis effectués en pleine terre de haricots (grimpants ou non), fèves semées tardivement, choux et poireaux : il s’agit d’enterrer 5-10 cm de tige pour en améliorer l’enracinement et diminuer les risques de couchage par la pluie (verse). Sur les haricots, la butte arrivera à la 1re paire de feuilles.

- avant qu’elles ne fleurissent, buttez une 2nde fois les pommes de terre : plus les plants sont buttés haut, plus ils produiront abondamment.

- récoltez les pommes de terre primeur en fouillant à la base de la butte, en laissant le plan en place : d’autres pommes de terre auront le temps de se former avant la fin de la saison.

NUISIBLES / MALADIES

- sur les fraisiers, enlevez les fraises moisies (attaquées par le Botrytis, favorisé par le contact avec le sol et un excès d’humidité) et isolez mieux les autres fraises du sol, en renouvelant les paillis.

AU VERGER

- sur les Pommiers dont les fruits en bouquets ont atteint 3-4 cm, éclaircissez en ne conservant que 3 fruits sur les pommiers à petites pommes (Reine des Reinettes), et même seulement 2 fruits pour les variétés à grosses pommes (Reinette du Canada…). Les fruits à venir seront plus gros et se conserveront mieux.

- sur les Pruniers, dès que les fruits ont atteint leur taille définitive, retirez tous ceux dont s’écoule de la gomme (réaction à la piqûre d’un insecte ou à une blessure infligée par de la grêle, etc.) : ils seraient inconsommables.

- sur les jeunes Amandiers, en végétation, c’est le moment de rabattre quasiment à ras les vigoureuses pousses verticales et d’aérer la couronne. Pour éviter l’installation de la gommose, incurable une fois installée, mastiquez toutes les traces de coupe supérieures à 1 cm.

- sur les fruitiers qui ne donnent pas de fruits, arquez les rameaux dont la base est suffisamment lignifiée (sinon ils casseront), en les attachant en position de U renversé.


 

Publié dans 06 juin | Pas de Commentaire »

1...34567
 

Base de plein air Auxonne |
mosa-hic62 |
lemondedenadine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pelotesetcompagnie
| Construire son barbecue
| kawaii japan