À FAIRE EN FÉVRIER

Posté par Paul-Robert TAKACS le 14 février 2011

CORRIGEZ LE PLAN DU JARDIN

C’est le moment pour déplacer (ou supprimer) des plantes, en planter de nouvelles.

RÉCUPÉREZ L’EAU DE PLUIE

Installez un récupérateur d’eau de pluie :
- citerne en platique à poser près d’une descente d’eau du toit de la maison
- citerne enterrée (intervention d’un installateur professionnel)

OUTILLAGE & MATÉRIEL DE JARDIN

Si ce n’est déjà fait, nettoyez et désinfectez les pots et jardinières dont vous remplacez les plantes ou dans lesquels vous ferez des semis.

DÉSHERBEZ

Avec une nette préférence : à la main et si et seulement si ça vous semble incontournable.
Si un désherbant chimique est tout à fait indispensable (surface à traiter…), optez plutôt pour un antigerminatif (molécules moins dures, moins rémanentes), à appliquer en février-mars (fonction des régions).

AU POTAGER

- récoltez les poireaux, oignons-blancs, choux, choux de Bruxelles, endives, fenouil…

- continuez le forçage des endives et le blanchiment des pissenlits

- plantez l’ail rose (se conserve mieux que le blanc), les oignons et les échalotes

- semez en place cerfeuil, ciboulette ; protégez ces semis avec un voile d’hivernage

- semez sur couche, cèleri, chicorée frisée, scarole et radis

- semez sous châssis les laitues, carottes primeurs, l’épinard, les pois mange-tout, les choux-fleurs hâtifs et, en fin de mois, toujours sous châssis, les tomates et les aubergines.

AU VERGER

- vérifiez les ligatures des arbres en espalier : sont-elles toujours bien attachées mais sans étrangler ?

- au pieds des arbres : labourez superficiellement puis incorporez un engrais complet à action lente

- fruitiers à pépins : taillez

- pêchers : commencez à tailler les au moment où les boutons floraux rosissent puis traitez contre la cloque les pêchers

- vignes : taillez puis procédez au sulfatage

JARDIN D’EAU

- que les poissons viennent respirer en surface est le signe que l’eau n’est pas assez oxygénée. Pour aider à l’oxygénation, pratiquez des trous d’aération dans la glace si vous n’aviez pas placé un objet flottant en surface (par ses mouvements, empêche la glace de se former à cet endroit) ; remplacez, sur le filtre, la lampe UV si elle a plus d’un an (sur les appareils récents, le changement peut être fait seulement tous les 2 ans) ; installez un aérateur d’eau si ce n’était déjà fait ;

- pour aider au réchauffement de l’eau et à la reprise de la photosynthèse des plantes submergées, enlevez la neige sur la glace (empêche la lumière d’atteindre le fond).

APPORTEZ DES ENGRAIS

- compost : apportez-en du bien décomposé aux pieds des arbustes, plantes vivaces, au potager… pour vider le bac à compost

- cendres de cheminée : utilisez-les au printemps (apport de calcium et sels minéraux nutritifs) mais les bannir en sol calcaire (augmenteraient encore la concentration de calcium)

- corne torréfiée : apportez-en entre l’automne et le printemps au pieds de vos haies, de vos arbustes et même au potager.

NUISIBLES / MALADIES

- limaces : surveillez leur arrivée sur les jeunes pousses, dès que le temps se radoucit et devient humide. Appliquez des granules bleus compatibles BIO, si vous ne pouvez pas envisager le piégeage (bière) ou la chasse à la main (berk berk berk) ;

- si les plantes en ont souffert l’an passé, effectuez des traitements préventifs adéquats : huiles blanches contre les insectes nuisibles ou bouillie bordelaise contre les maladies cryptogamiques.

Publié dans 02 février | Pas de Commentaire »

 

Base de plein air Auxonne |
mosa-hic62 |
lemondedenadine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pelotesetcompagnie
| Construire son barbecue
| kawaii japan